LOADING

Type to search

Non classifié(e)

Bulgaria – Toll transition to EETS

Yann Gauthier 23/10/2018

En octobre 2017, Kapsch TrafficCom a remporté le contrat pour la mise en œuvre d’un système de péage national en Bulgarie pour les camions de plus de 3,5 tonnes, y compris la configuration technique et la fourniture d’un support technique.

En janvier 2018, les consortiums Kapsch Traffic Solutions et la Roads Infrastructure Agency ont signé l’accord officiel pour la mise en œuvre.

Ce projet comprend la livraison et l’installation de 500 terminaux pour l’enregistrement et l’émission de vignettes électroniques, 100 véhicules de contrôle, 100 installations de pesage en mouvement et 100 portiques de péage ainsi qu’un centre de données et un back office.

Le nouveau système de péage des poids lourds en Bulgarie sera lancé en suivant deux étapes décidées par le Parlement après la deuxième lecture des amendements de la loi sur les routes :

  • Les vignettes électroniques entrent en vigueur le 1er janvier 2019.

  • Système de péage GNSS à partir du 16 août 2019.

Le 31 janvier 2019, tous les types de vignettes papier pour toutes les catégories de véhicules routiers seront invalides.

Les propriétaires ou utilisateurs d’un véhicule qui ont acheté une vignette papier dont la validité expire après le 1er janvier 2019 déclarent sa conversion en vignette électronique du 15 décembre 2018 au 31 janvier 2019 afin de conserver le droit d’utiliser le réseau routier payant jusqu’à l’expiration de la validité initiale de la vignette papier.

Jusqu’au 15 août 2019, les poids lourds, les bus et autres véhicules routiers de plus de 3,5 tonnes paieront un droit de vignette sur une base mensuelle, hebdomadaire ou quotidienne.

A partir du 16 août, le paiement du péage sera ouvert par le biais d’un OBU. Depuis le début, la Bulgarie a décidé de suivre le même schéma que le système Hu-Go en Hongrie, ce qui signifie un marché ouvert à plusieurs fournisseurs d’appareils.

VIALTIS, en tant que spécialiste des péages, vous tiendra informé des développements bulgares.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *